centre social de Moulin Potennerie:il faut rebondir.

La liquidation du centre social de Moulin Potennerie a été prononcée par le tribunal au début du mois de novembre, triste épilogue d’une autodestruction qui laisse sur le carreau une trentaine de salariés , des bénévoles et des familles d’usagers désemparés, des activités interrompues sans que les relais aient été assurés.

Il sera toujours temps d’analyser le pourquoi et le comment de ce naufrage .Mais il est clair que la municipalité n’a pas su prendre à temps la mesure de la crise interne du centre , qu’elle a louvoyé en lâchant de fait la direction précédente , et n’a pas joué son rôle d’arbitre , donnant aux partenaires notamment la Caf , le sentiment que finalement la ville n’entendait s’impliquer dans le sauvetage du centre  social.

Cette attitude est pour le moins paradoxale quelques mois mois  apres le lancement d’une réflexion sur l’avenir des centres sociaux de Roubaix .Mais à y regarder de près elle n’est pas surprenante de la part d’une municipalité qui entretient avec le monde associatif une relation ambiguë faite de méfiance , avec en arrière plan le dessin à peine caché de réduire un niveau d’engagement financier qu’elle considère incompatible avec sa politique fiscale.

La fermeture du centre social est un drame pour des quartiers en politique de la ville, celui de Moulin Potennerie avait en plus cette particularité de permettre et de favoriser des liens intergénérationnels qui lui donnaient une identité appréciée des habitants .Les persiennes fermées d’un bâtiment agrandi et réhabilité il y a quelques années  dans le cadre de l’ANRU , à deux pas d’équipements scolaires , d’un nouveau collège , d’un complexe sportif, sont une insulte au bon sens.

La situation ne peut rester en l’état.Il est plus qu’urgent de sortir de cette situation.C’est pourquoi nous proposons de profiter de la signature du contrat de ville métropolitain pour missionner une expertise afin de définir les contours ,le contenu et les modalités de gouvernance d’une nouvelle structure, qui pourrait s’inspirer en même temps de l’espace ressouces Laennec dans le quartier des Hauts Champs , bref en faire un centre social d’un nouveau type.Beau challenge pour tout le monde dans cette ville d’innovation qu’est Roubaix.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s