non à une nationalité à deux vitesses.

Qu’il faille mener une guerre sans répit contre le terrorisme , tout le monde en convient .La sécurité des français est une priorité suffisamment  forte pour justifier l’unité nationale et leur rassemblement face au déchainement de violences orchestré aujourd’hui par Daesch .

Mais comme le soulignait il y a quelques jours un éditorialiste d’un grand quotidien national, la fin ne justifie jamais tous les moyens .La mesure voulue par le Président de la République de déchoir de leur nationalité française les binationaux condamnés par la justice pour crimes terroristes , introduit de fait une nationalité à deux vitesses contraire  au principe de l’égalité des citoyens des citoyens inscrit à l’article 2 de la Constitution .Elle discrimine les 3 millions de binationaux habitant sur notre territoire .Elle est de plus considérée par les observateurs les plus avisés comme inéfficace , comme l’a reconnu par ex l’ancien juge antiterroriste  Marc Trevidic .

Ce n’est pas la part tactique de prendre à leur propre jeu la droite et le front national qui peut de son côté racheter une mesure aussi lourde de conséquences pour les valeurs de la république.Encore moins son caractère symbolique et ciblé comme la souligne le premier ministre pour mieux en atténuer les effets clivants .

La polémique est bien là , et elle n’est pas près de s’éteindre  ! Dans ces conditions pourquoi ne pas en revenir à l’application d’une disposition adoptée à l’issue de la 2ème guerre mondiale , celle de l’indignité nationale , privant de leurs droits civiques et de l’accès aux fonctions publiques toute personne ayant porté atteinte à l’unité de la nation ou à la liberté des français ou à l’égalité entre ceux-ci.

Il n’est jamais trop tard pour revenir sur une disposition aussi contreversée.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s