trois raisons d’espèrer .

L’actualité roubaisienne est particulièrement riche en événements les plus divers à l’image d’une ville qui foisonne d’initiatives les plus diverses qui donnent des raisons d’espérer et d’échapper pour un temps aux querelles partisanes .Trois événements récents sans lien direct entre eux sont là pour nous le rappeler .

Le premier est l’inauguration du campus d’OVH il y a quelques jours .Le succès de cette entreprise est une véritable story qui doit autant au talent de son fondateur fidèle à son pays comme à sa région d’accueil qu’à  l’intelligence d’avoir su développer une entreprise qui rêve de se hisser au niveau des géants de la Silicon Valley .OVH et Roubaix avec elle entre ainsi de plein pied dans la troisième révolution industrielle .La Plaine Image dans le quartier de l’Union , les espoirs mis dans la mise en œuvre du projet Blanchemaille  sont porteurs d’espoir pour Roubaix et la Métropole .Reste une question de fond comment ouvrir ces activités du futur aux demandeurs d’emploi du secteur , et en premier lieu celles et ceux qui en sont les plus éloignés ?

la deuxième est la journée organisée dimanche dernier par Roubaix Espérance autour du vivre ensemble .Roubaix est une ville particulière , elle accueille depuis des décennies des hommes et des femmes venues de tous les continents , de toutes confessions et de toutes cultures .Ce caractère de ville monde , de ville métissée , lui donne cette capacité à vivre peut être mieux qu’ailleurs un vivre ensemble au quotidien , à l’école , dans les associations , dans la vie culturelle .Le dialogue interconfessionnel que permet Roubaix espérance entre croyants et non croyants dans le plus profond respect de la laïcité est une chance pour Roubaix.

la troisième est l’ ouverture prochaine du Campus gare , événement aussi structurant pour Roubaix que le réaménagement du centre ville à la fin des années 90 .La question qui est posée est de faire jouer à ce Campus son rôle de levier pour l’animation et l’attractivité de la ville et de profiter de son implantation pour créer autour de la gare un véritable pôle multimodal d’échanges profitant du croisement des différents moyens de transports en commun.

Il ne s’agit pas  à travers ces trois exemples de nier les réalités , d’oublier la précarité dans laquelle se débattent des milliers d’habitants de la ville , en matière d’emploi , de logement, d’accès aux soins , de mettre de côté le combat politique vis à vis d’une municipalité qui a décrété une fois pour toute que tout ce qui avait été fait avant elle était mauvais , mais il est bon de temps en temps de prendre de la hauteur et de traiter de l’essentiel .

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s