Que penser de Macron ?

Il n’y en a que pour lui dans les réseaux sociaux ,les médias ,la presse, le moins que l’on puisse dire est qu’il est au coeur de toutes les conversations.Ni de droite ni de gauche à la fin de l’été, aujourd’hui se déclarant comme homme de gauche du réel,se démarquant sans états de Hollande à qui il doit pourtant son ascension politique, il est en passe de se déclarer candidat à l’éléction présidentielle.
Sur fond d’un discours politique de rupture avec le système politique actuel taxé d’être en décalage avec les attentes de nos concitoyens ,incapable de mener au fond les réformes induites par la mondialisation et la révolution du numérique, E Macron entend bouleverser les vieux schémas et mettre du sang neuf dans la République.
Homme trop préssé , comète passagère dans le paysage politique, le personnage soulève beaucoup de questions sur ses intentions , son projet et sa crédibilité. Il y a du Blair et du Renzi dans sa démarche mais aussi de façon plus lointaine il n’est pas sans rappeler Giscard d’Estaing et Jean Jacques Servan Schreiber.Mais à la grande différence de ces derniers il n’a pas de parti sur lequel il peut s’appuyer,mis à par son mouvement encore embryonnaire et il s’est tenu à l’écart du suffrage universel.Il y a une énigme Macron on verra très vite si l’ex ministre ambitieux restera une comète fugace dans notre paysage politique ou au contraire inscrira sa marque durablement dans la recomposition de ce dernier .
On aurait tord toutefois de prendre à la lègère les questions qu’il pose .Si l’on a déjà connu dans le passé des pics en matière de remise en cause du système et des politiques ,cette fois ci s’y ajoutent les bouleversements sociétaux, économiques et culturels qui interrogent sur l’avenir de chacun en même temps qu’ils sont de plus en plus anxiogènes .La crise migratoire et les actes de terrorisme aveugle amplifient encore plus cette conviction que plus personne n’a de prise sur rien?
E Macron quoique du système en identifie bien les carences et l’incapacité à offrir un discours et un projet crédibles ce qui permet au passage au FN de prospérer et d’approcher du pouvoir.Pour les forces de progrès il y a urgence à se ressaisir .A commencer par le parti socialiste .L’heure n’est pas de tenter des primaires dans un contexte incertain ou de jouer à l’équilibriste ,mais bien de se refonder de fond en comble ,faute de quoi il disparaîtra du paysage au bénéfice des extrêmes.Le pire est toujours possible.,

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s