quelle politique sportive pour Roubaix ?

Récemment la VDN décernait avec une certaine emphase ses bons points pour les élus les plus sportifs du Nord , parmi eux le maire de Roubaix . La question n’est pas de faire des procès d’intention à priori mais bien de regarder la cohérence de la politique sportive affichée par la nouvelle municipalité .
Force est de constater que celle-ci reflète assez bien les travers déjà constatés dans d’autres domaines , celui d’une communication surabondante ,adepte des effets d’annonce démentis ensuite par les faits .Trois exemples parmi d’autres qui ont fait la une de la presse : le rugby club de Roubaix , le vélo club et le futsal.L’annonce précipitée de la promotion du RCR comme équipe phare d la Métropole en matière de rugby n’a pas survécue à l’été , le comble était que les dirigeants du club n’étaient pas eux-mêmes demandeurs !reste toutefois qu’ils récupèrent heureusement dans cette affaire d’un entraineur de poids en la personne de Yann Defives.
L’affaire du vélo club est plus génante dans la forme et dans le fond .Apres avoir dit le plus grand mal du vélodrome , n’avoir rien fait ou si peu pour en retenir les animateurs , c’est au tour des dirigeants du vélo-club d’être contestés dans leur mode de gouvernance et de gestion , avec au bout du bout la démission de son président historique .L’équipe professionnelle que l’on contestait devient dès lors un but et une ambition .Comprenne qui pourra hormis le fait que cette conversion subite recouvre peut-être le fait de faire revenir à Roubaix un ancien champion comme Alain Bondue ?
la situation n’est pas plus claire pour le futsal.Roubaix dispose de deux équipes aux destins croisés ; Roubaix Futsal d’un côté et de l’autre Roubaixw AFS .L’idée de les fondre dans un seul club n’est pas nouvelle mais pourquoi vouloir précipiter le mouvement sans examiner aussi une autre alternative qui consisterait à faire du futsal le sport phare de Roubaix en laissant jouer l’émulation de deux clubs fondée sur une équité de traitement qui n’est pas le cas aujourd’hui ?
Tout le monde s’accordera pour dire que Roubaix n’a pas les moyens de promouvoir en même temps plusieurs sports de haut niveau , c’est dire la necéssité de clarifier au plus vite sa poltique sportive de façon à ne pas pénaliser son aide et son appui à l’ensemble des disciplines sportives tout en continuant sa politique d’investissement en matière d’équipement sportifs .
La clarification n’est pas contradictoire avec l’ambition , entre autre de se doter d’un équipement phare dans le quartier de l’Union , le projet d’Arena est à cet égard une bonne chose qui mérite d’être soutenue .
Alors un peu moins de déclarations fracassantes mais du concret mais de grâce en mode d’équipe !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s