le grand chamboulement

Mises à part la fin de la 4ème République et les débuts de la 5ème , rarement le paysage politique aura été aussi profondément chamboulé , et ce n’est pas fini . LREM est en train de faire imploser en même temps la droite comme la gauche , face à une France Insoumise qui cherche un second souffle et un Front National où le malaise est réel et qui ne se remet toujours pas du débat calamiteux de Marine Le Pen entre les deux tours .

La droite se cherche un chef , mais la posture de son challenger , son euroscepticisme , ses références à une identité nationale proche du FN , ravivent des plaies mal cicatrisées et font réapparaitre des divergences idéologiques profondes .On voit de plus en plus mal comment des sensibilités et des ambitions aussi diverses que celles de Valérie Pécresse , de Christian Estrosi , de Xavier Bertrand , de celles de juppéistes comme Maêl de Calan , ou de NKM , vont pouvoir cohabiter et s’entendre sur le fond .Il n’y a pas beaucoup de choses en commun entre le gaullisme social héritier de Philippe Séguin et le discours sécuritaire d’un Ciotti !

La situation n’est guère n’est plus brillante pour le Parti Socialiste .Il a perdu son aile gauche avec le départ de Benoît Hamon , il s’est vidé de ses militants , et surtout il ne fait plus envie .Tel qu’il est le parti socialiste modèle Epinay est mort . Sa reconstitution demandera du temps, beaucoup de temps , pour retrouver une crédibilité et une légitimité lui permettant de peser à nouveau dans l’échiquier politique .Il a toutefois pour lui des quadras brillants , et le fait que les valeurs et les aspirations socialistes , au coeur de notre histoire politique , n’ont pas  disparu comme par enchantement avec LREM.le chemin ne sera pas facile , il y faudra beaucoup d’humilité , c’est à ce prix que pourront se rebâtir des alliances reposant sur la confiance avec les autres composantes de gauche : les Verts comme la France Insoumise en vue des prochaines échéances électorales ,en particulier les elections municipales  de 2020 ou 2021 .

La recomposition du paysage politique est loin d’être terminée ,LREM a été l’artisan de son prologue , ira t’elle jusqu’à bouleverser durablement le paysage politique de notre pays  ? il  serait prématuré d’y répondre . Tout le monde s’accorde néanmoins pour dire que LREM  a dynamité la droite , réduite désormais à la portion congrue d’un parti républicain qui se droitise  dangereusement , et marginalisé ce qui restait des sensibilités centristes . Compte tenu du temps qu’il faudra au parti socialiste  pour retrouver des couleurs , et des forces divergentes à l’oeuvre au sein du FN  , la seule force d’oppposition  est pour le présent la France Insoumise , qui aurait cru à ce scénario il y a 18 mois ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s