PNRU de Roubaix :des retards à l’allumage

Il y a beaucoup de mauvaise foi , d’entêtement , d’amateurisme ,de la part des élus roubaisiens en charge d’un dossier majeur pour l’avenir de Roubaix . Le fait est que la ville de Roubaix n’a toujours pas déposé à ce jour son projet à la Mel et par voie  de conséquence à l’ANRU .C’est un peu le diable qui se mord la queue : la ville crie haut et fort qu ‘elle n’entend pas se faire dicter son agenda par qui que se soit , qu’il lui est difficile de finaliser son projet de rénovation urbaine alors qu’elle ne connait pas encore la hauteur des engagements de la Mel , en plaidant aussi pour justifier son retard de la spécificité roubaisienne où tout projet urbain est indissociable d’une intervention lourde sur le parc privé , rendant ainsi sa mise en oeuvre plus complexe qu’à Lille ou Tourcoing.

Ces explications ne sont pas toutes à rejeter , notamment la dernière , mais elles ne justifient pas le « sur place  » de Roubaix , pour ne pas dire la fâcheuse impression d’une ville qui »avance à reculons  » sur sa rénovation urbaine , un dossier majeur pourtant pour son avenir . Cette posture sur laquelle  campent Guillaume Delbar et Max André Pick  est paradoxale . Elle fait fi des attentes des habitants de l’Epeule et de l’Alma gare de connaître les intentions  de la ville les concernant ; elle questionne l’utilité de la quinzaine d’études lancées depuis 2015-2016 qui avaient justement pour objectif d’aider à la prise de décision .

Ce temps perdu à formuler son projet urbain est inadmissible pour une ville reconnue pour ses savoirs faire en matière de politique de la ville et qui a eu à gérer un des plus gros dossier de rénovation urbaine de ces dernières années . Ces erreurs de stratégie et de méthode peuvent être lourdes de conséquences pour une ville qui n’a vraiment pas besoin de celà .

Celà ne l’a met pas dans la meilleure situation pour plaider son futur dossier aupres des instances de l’ANRU , et de la Mel  , alors que dans le même temps les bailleurs voient leurs capacités d’interventions plus que réduites par les nouvelles orientations adoptées par le Gouvernement en matière de logement .

On ne s’improvise pas dans ce genre de dossier , dommage!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s