A en pleurer

le déchaînement de violences à GAZA où plusieurs dizaines de Palestiniens ont été  tués par les forces israéliennes remet en pleine lumière la question palestinienne . 25 ans après les accords d’Oslo et la poignée de mains historique entre Yasser Arafat et Yitzhak Rabin , jamais la perspective d’une solution politique entre Palestiniens et Israéliens n’aura paru aussi lointaine sinon tout à fait impossible .

Pour parachever le tout il y a la décision du Président américain de transférer l’ambassade américaine à Jérusalem . L’inauguration en grande pompe de celle-ci dans les locaux du Consulat américain à Jérusalem Est donne l’occasion au Premier Ministre Israélien d’en rajouter dans la provocation et d’humilier en même temps les palestiniens   » C’est un grand jour pour Jérusalem , un grand jour pour l’Etat d’Israel . Quel jour de gloire !  »

Comment admettre dans un tel déferlement de violences à Gaza , et dans la remise en cause brutale par Trump du principe admis par la Communauté internationale selon lequel le statut de Jérusalem devait se régler préalablement par des négociations entre Palestiniens et Israéliens , que la voix de la France se fasse aussi discrète ?

Il y a du côté de la France une véritable lâcheté à avoir laissé faire année après année , à avoir fermé les yeux sur la colonisation rampante en Cisjordanie , et à éviter de rappeler les exigences du droit . Un peuple ne peut être brutalisé durablement .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s