Le roubaix d’après

Alors même que les modalités de sortie du Coronavirus ainsi que son calendrier ne sont pas encore connus , et que nous n’avons peut-être pas pris la mesure des bouleversements d’une crise qui s’apparente à un véritable tsunami aux conséquences d’une ampleur insoupçonnée , imaginer que la vie va reprendre son cours comme si de rien n’était une fois le déconfinement intervenu , serait pure inconscience .

Les futurs élus qui auront à gérer la ville pour les 6 prochaines années vont prendre de plein fouet les conséquences d’une reprise de l’ensemble des activités à des rythmes , des formes et des niveaux qui vont en déstabiliser plus d’une , voire compromettre leur survie .Ils seront aussi directement interpellés sur ce qui ressort de la crise : la santé , l’emploi , l’éducation , le lien social , la proximité , le lien social , la lutte contre inégalités et les réponses à y apporter à court et moyen terme .

Derrière ces questions c’est l’attente d’une autre façon d’organiser et de gérer la ville  , et un plan d’urgence sociale et économique  inscrit au coeur des priorités de la future gouvernance métropolitaine .

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s