Vite et à fond

le  15 mars dernier , c’était un peu beaucoup  » gueule de bois  » pour la gauche à Roubaix avec un  Guillaume Delbar à deux doigts de rafler la mise , avec il est vrai une abstention record et les premiers effets dissuasifs du coronavirus . Mais derrière ce résultat , il y a la dure réalité d’un électorat populaire qui à voulu à sa façon sanctionner la division , le manque de renouvellement de l’offre politique , tout en reconnaissant sans trop oser l’avouer que le bilan de l’équipe sortante n’était finalement pas aussi négatif que cela .

Peut être fallait -il cet électrochoc pour amener les responsables politiques à gauche et chez les progressistes à la raison et les convaincre de l’urgence de se rassembler autour d’un projet municipal alternatif à même de donner envie aux habitants de Roubaix de croire en leur avenir .Ne pas saisir cette occasion serait irresponsable . la recherche de l’innovation , de la solidarité , d ‘une ambition pour Roubaix et la Métropole m’amèment à souhaiter le plus large rassemblement à gauche et chez les citoyens inscrits ou non dans un parti  politique . Toutes les fausses bonnes raisons de ne pas y souscrire serait à coup sûr reconduire une équipe qui n’a ni vision , ni projet , ni véritable empathie pour ses habitants à commencer par ceux les plus en difficulté .

La

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s