Giscard d’Estaing et Macron : frères siamois !

La disparition de Giscard d’Estaing s’est accompagnée de plusieurs rétrospectives sur sa carrière politique , et sa Présidence . Tant les historiens que les commentateurs politiques et journalistes , n’ont pas manqué de mettre en relief les similitudes entre Giscard et Emmanuel Macron : jeunesse , même appartenance à l’élite , sensibilité réciproque aux questions de société , libéralisme en matière économique , ouverture à l’Europe , volonté de modifier les codes politiques , et pour l’un comme pour l’autre la confrontation à des crises majeures : le choc pétrolier et la fin des 30 glorieuses pour Giscard , la crise des gilets jaunes , le terrorisme et la covid 19 pour Emmanuel Macron .

S’il est vrai que les comparaisons s’imposent , il y a aussi beaucoup de divergences entre les deux hommes . de milieu social d’abord , Giscard était issu de la grande bourgeoisie ce qu n’est pas E. Macron d’extraction plus modeste , de bilan politique ensuite . Les réformes sociétales de Giscard ( on en redécouvre aujourd’hui l’importance dans notre vie quotidienne ) ont été majeures, celles d’E.Macron se limitent à l’extension de la PMA , la réforme des retraites qui devait être la mère des réformes se trouve reportée à des jours meilleurs , pour ne pas dire enterrée purement et simplement .La politique du « en même temps  » d’E Macron se heurte au même scepticisme que la volonté de Giscard en son temps de gouverner au centre pour mieux rassembler . Et l’on pourrait multiplier les exemples sur l’Europe et la politique étrangère , où les comparaisons ne plaident pas en faveur de Macron .

Giscard jusqu’au bout était persuadé de gagner face à Mitterand en 1981 , à l’approche de la prochaine échéance présidentielle , E. Macron peut commencer à douter . Faute d’adversaires crédibles à gauche ( sauf si Anne Hidalgo se décide) comme à droite , il peut estimer avoir le champ libre , sauf que la gestion du covid pèsera lourd dans la balance et le conduire aux mêmes déconvenues de Giscard , ou alors préféra t-il ne pas se représenter contraint et forcé comme F. Hollande ? ironie de l’histoire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s