Retour sur l’émission zone interdite.

Les réactions se multiplient après la diffusion de l’émission dimanche soir par M6 sur l’islam radical en France illustrée par plusieurs reportages dont un consacré à l’association L’AAIR à Roubaix. De l’association et des soupçons de mélange des genres sous couvert de soutien scolaire il en a été largement question dans l’émission sans omettre la mise en cause de la complaisance du maire et de plusieurs membres de sa majorité vis à vis d’une association visée par une enquête préfectorale. Mais le reportage sur Roubaix ne s’est pas arrêté à cette seule affaire: la vente de poupées sans visage, la diffusion au grand jour de livres d’expression fondamentaliste, la séparation hommes femmes dans un restaurant, ont été montres comme autant d’exemples de la main mise de l’islamisme radical à Roubaix.

Il était difficile d’attendre autre chose d’une chaîne télévisée avant tout intéressée par le sensationnel , de ce point de vue l’effet à été réussi et c’est bien dommage pour la ville et ses habitants qui ont été semble t-il très nombreux à regarder l’émission. Pour autant il ne faut pas se cacher la réalite, l’islam radical s’est développé à Roubaix depuis ces dernières années. Nous nous sommes habitués à le côtoyer dans la vie quotidienne, à faire comme si ça passerait et qu’il ne concernait que quelques secteurs de la ville. Erreur collective aggravée par la passivité d’une majorité municipale plus adepte de clientelisme que d’utiliser les outils et les dispositifs de la loi et de savoir s’appuyer sur le dialogue patiemment construit au début des années 2000 avec le schéma directeur des lieux de culte et Roubaix espérance entre les différentes confessions comme avec les non croyants.

Comme le résumait fort bien le journaliste Bruno Renoul dans la Voix du Nord lui même interviewé dans zone interdite c’est ça mais pas tout ça, le Roubaix métisse et multiculturel l’emporte largement par ses réussites sur l’obscurantisme et ses dérives. Encore faudrait-il que tout le monde sache s’écouter et abandonnent les postures stériles qui font le quotidien du microcosme roubaisien et des bonimenteurs patentes plus soucieux de leur ego que de l’intérêt général.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s