Attention danger !

Décidément cette precampagne pour l’élection présidentielle a tout pour nous inquiéter : un score des deux listes d’extrême droite qui n’a jamais été aussi haut sous la 5eme république, le spectacle désespérant d’une gauche incapable de s’entendre, une droite à la peine avec une candidate qui n’imprime pas ou peu, une abstention aux prochains scrutins qui risque de dépasser les 30%.

Mais il y a pire, les attaques maladroites de Jadot sur Zemour traité de juif de service, les propos de Valérie Pecresse sur les français de papier lors de son meeting de la porte de Versaille. À ce rythme le bruit et la fureur de Jean Luc Melanchon apparaissent des expressions bien douces quoique sans rapport avec les fautes et les dérives évoquées ci-dessus.

Jadot et Pecresse feraient bien de se rappeler les dangers à jouer avec le feu, les relents de Drumond, Maurras, et même de Barres nous font replonger dans les pires moments politiques de l’avant guerre. Oser parler comme le fait Pecresse de français de papier en opposition aux français de souche est inadmissible. Reprendre les incantations et le vocabulaire de ses adversaires pour se remettre en course est une grave erreur.

Il y a encore 2 mois pour que les candidats se resaisissent, seront-ils capables de le faire ? il y a un sérieux doute ! Le chemin de sortie pour la gauche est probablement le vote utile en faveur de Melanchon à condition qu’il sache se recentrer, pour la droite de savoir et pouvoir retrouver ses fondamentaux, ce qui laisse tout de même beaucoup de chance à Macron. Bâtir toutefois sa victoire dans un contexte aussi mouvant suppose qu’il sache changer de méthode ce qui est moins sûr.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s