Retour de la violence en Corse.

L’onde de choc du décès tragique d’yvan Colonna n’est pas encore passée mais il y a tout lieu de penser que les prochaines semaines risquent d’être très tendues en Corse mettant à mal les négociations entre l’état et les représentants de l’assemblée corse.

La responsabilité du premier est réelle d’avoir laissé traîner les discussions sur le transfert de nouvelles compétences en matière économique et fiscale notamment, sans omettre l’erreur d’avoir laissé pourrir volontairement le statut des condamnés de l’assassinat du préfet Erignac avec le résultat que l’on sait, occasion d’un nouvel embrasement de l’île.

Celle de l’assemblée corse est tout aussi réelle. Disposant d’une majorité absolue, ses responsables ont comme à l’habitude joué l’ambiguïté devenue encore plus flagrante lors du décès d’yvan Colonna en mettant en berne le drapeau tricolore sur les bâtiments de l’assemblée corse. Paradoxe du malaise corse : l’assassin est acclamé comme un héros tragique et entre de plein pied pied dans l’historiographie corse.

La France a un problème avec la Corse. Ce n’est pas nouveau chaque majorité politique s’y est cassée les dents depuis ces dernières décennies à vouloir imaginer des solutions qui n’en étaient pas. Et pourtant l’ensemble des îles bordant la méditerranée et les autres espaces Maritimes de l’union européenne sans parler des territoires d’outre mer disposent de statuts particuliers permettant de tenir compte de leurs spécificités.

Notre modèle républicain d’un jacobinisme pointilleux et méfiant vis à vis de toute velléité d’autonomie reste le frein véritable au déblocage de la situation en Corse. Il est temps que les partis politiques fassent à cet égard leur révolution, chiche !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s