Conseil national de la refondation.

A quelques jours des élections législatives, Emmanuel Macron dans un entretien fleuve à la PQR annonce la création prochaine d’ un conseil national de la refondation comme réponse au changement de méthode évoquée lors de sa réélection. La dénomination de cette nouvelle institution ne doit rien au hasard. Le clin d’œil appuyé au CNR instigateur de réformes sociales majeures à la libération est-il l’annonce par Emmanuel Macron de revisiter du grenier à la cave sa pratique politique, à voir !

C’est que les espoirs mis dans le grand débat en réponse au mouvement des gilets jaunes et ceux impulsés par la convention climat se sont réduits comme peau de chagrin. Alors que dire d’une nouvelle instance alors qu’existe déjà un Conseil économique et social qui a toute légitimité à être un des éléments majeurs du débat démocratique. Quel périmètre et quelle autonomie donner au futur Conseil national de la refondation ? Autant de questions qui laissent planer le doute sur les intentions d’EM, taxe une nouvelle fois d’opportunisme.

Reste à y regarder de près qu’il y a une forte attente dans la société civile au sens large et dans les territoires à des majorités qui transcendent les clivages et les postures de principe et qui renouvellent le débat démocratique. Les partis politiques devraient prêter une attention particulière aux réactions de plusieurs associations nationales qui se montrent intéressées par l’initiative présidentielle. Affaire à suivre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s