Lendemain d’élection.

Le moins que l’on puisse dire : c’est que tous les commentateurs dits avertis. Le 20 juin au matin, on se retrouve avec une assemblée nationale fracturée comme le pays en trois blocs. Ensemble fait l’objet d’un véritable désaveu de la part des électeurs malgré les appels d’Emmanuel Macron ; la Nupes certes est en deçà de ses espérances mais s’affirme comme une force d’opposition riche d’un vivier de militants porteurs des espoirs et des revendications des jeunes générations ; le RN que l’on avait completement sous-estimé s’inscrit dans le paysage politique sans avoir besoin de la proportionnelle ; dans cette nouvelle donne les LR peuvent donner le change mais ne sont plus que les supplétifs de majorités aléatoires.

L’anti Macron à joué à plein pour conduire à une situation à l’issue imprévisible. On en finit pas de payer les conséquences d’une gouvernance verticale déconnectée du réel, sans ancrage local , à mille lieux des préoccupations et difficultés existentielles de millions de français. La rupture est aujourd’hui réelle entre un Président qui n’écoute que lui et le pays, sa responsabilité est totale.

Dans un contexte bien incertain, il y a néanmoins des eclaircies qui redonnent espoir. La victoire de David Guiraud dans la 8ème et l’excellent score de Karima Chouia dans la 7ème en font partie. Le succès sans appel du premier laisse augurer du retour de roubaix dans le giron de la gauche lors des prochaines municipales ainsi que de Wattrelos , mettant fin à un intermède qui n’a que trop duré.

Un commentaire sur “Lendemain d’élection.

  1. Que la critique est facile M. Dubois! Pas très honnête me semble t’il quand votre parti a eu toutes les cartes en mains pour apaiser le pays et donner un peu confort aux plus démunis. Qu’est devenu l’espoir de 1981? Puis François Holland 2012/2013/2014… grande figure du PS n’a t’il pas eu toutes les cartes en mains – Assemblée, Sénat, Régions, Mairie – du jamais vu pendant la Vème République Excusez moi mais je n’ai pas vu les plus démunis profiter de l’époque Holland. Quand, dès les résultats des élections législatives 2022 on entend une nouvelle députée de la nupes Sandrine Rousseau déclarer : « certains députés ne pourront même pas parler on les empêchera »; elle voulait parler de M. Abad fraichement élu à hauteur de 57 %. Veut-elle aussi avec la nupes remplacer la justice de notre pays qui ne s’est pas encore prononcée. Cà promet n’est ce pas. En 7 lignes je viens de vous dire pourquoi 53 % des français ne sont pas aller voter. Cordialement

    J’aime

Répondre à Delannoy Philippe Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s