Petain : ne pas falsifier l’histoire.

Au moment même de l’inauguration à Pithiviers d’un nouveau lieu de mémoire rappelant notamment le sort des enfants enlevés à leurs parents à l’issue des rafles organisées à Paris en 1941 et 1942 avant leur transfert dans les camps de la mort, la polémique rebondit sur Petain a l’occasion d’un twit de Mathilde Panot reprochant à Emmanuel Macron de vouloir rendre son honneur à Philippe Petain.

C’est peu de dire que le moment était mal choisi et que la polémique, un jour de commémoration créé un malaise, non Emmanuel Macron n’est pas Petain. Mais il faut reconnaître qu’il a lui même jeté le doute quand en 2018 lors de son parcours memoriel sur la grande guerre, il s’était interrogé sur la place que pourrait retrouvé Petain dans la liste des vainqueurs de la 1ère guerre mondiale.

Ses propos a Pithiviers sont cette fois sans ambiguïtés, Philippe Petain a été tout sauf passif dans les mesures anti-juives mises en place des 1940, sa condamnation et son indignité nationale ne laissent place à aucune réhabilitation, ce sur quoi Mathilde Panot a raison d’insister.

A sa façon, Serge Klasfeld a clôt le débat en declarant ceci à Pithiviers  » la vérité historique c’est de reconnaître qu’en 14-18 Petain à été un général. valeureux avant d’être marechal et que la réputation qu’il avait lui a permis de mobiliser des francais derrière lui et de les entraîner cette fois, non pas vers la victoire, mais vers la soumission à l’occupant »

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s