Retour au réel.

Rentres de vacances on replonge très vite dans l’actualité. Celle d’une guerre, en Ukraine, dont on voit mal l’issue. Poutine est sur le point d’atteindre ses objectifs : il occupe à ce jour 20 à 25% du territoire ukrainien, rien ne semble l’arrêter, sauf une résistance ukrainienne qui impressionne. Il tiendra tant que la manne financière du gaz et du pétrole lui permettront de limiter les effets des sanctions.

Il y a l’Ukraine, mais aussi le Liban , le retour de la violence à Gaza et Taïwan. 2 ans après l’explosion de Beyrouth, c’est le spectacle d’un État en faillite incapable d’assumer la protection de ses concitoyens. Emmanuel Macron y a perdu toute légitimité en voulant jouer les gros bras, comme si la seule communication pouvait régler les problemes ! La violence à Gaza, c’est depuis des décennies un retour systématique de la reprise d’un conflit larve entre organisations palestiniennes les plus radicales et l’état d’Israël. Une situation totalement bloquée ou la liste des morts s’agrandit tous les jours.

Avec la tension à Taïwan, c’est la place et le rôle de la Chine qui se rappelle à nous. Une seule Chine, certes, mais pas à n’importe quel prix.Taïwan s’est bâti comme un quasi état démocratique et l’île à le droit dde vouloir en préserver l’expression et le vécu. En l’oubliant, Melanchon à commis une erreur qui jette le trouble.

Sur le plan intérieur, la majorité relative de l’ex République en marche peut considérer qu’elle a surmonté les écueils des premiers débats parlementaires en faisant adopter ses mesures sur le pouvoir d’achat. Certes mais en penchant de plus en plus à droite avec l’appui des Républicains et en préférant en matière de pouvoir d’àchat des mesures conjoncturelles.

Je n’ai pas de sympathie particulière pour François Ruffin mais je suis d’accord avec lui quand il propose l’indexation des salaires et des retraites, la revalorisation de smic et la taxation des grands groupes aux profits vertigineux. La justice sociale n’est pas une série de mesures de nature cosmétique mais une autre répartition des richesses.la même démarche devrait être aussi celle à adopter en matière de lutte contre le réchauffement climatique et la précarité énergétique. A ce niveau c’est presque un zéro pointe que nous offre le gouvernement

Et il reste Roubaix, dans la torpeur de l’été pas de nouvelles saillantes en apparence. Sauf que dans l’indifférence générale l’hémorragie des ressources humaines de la mairie continue, des dossiers majeurs comme ceux de la rénovation urbaine patinent, la précarité de beaucoup de roubaisiennes et de roubaisiennes progresse. Des réalités qui laissent au second plan les interrogations sur l’actualité judiciaire et le sort des élus concernés.Nul doute pourtant que cette question retrouvera toute sa place dans l’actualité roubaisiennes des qu’elle fera la une des médias locaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s