Macron et L’Algérie, expulsion de l’iman Inquioussen.

Impression mitigée sur le récent déplacement d’emmanuel Macron en Algérie. Certes le dialogue a été renoué avec les autorités algériennes, de nouvelles pistes ouvertes pour un travail commun sur la mémoire, chaque partie se félicitant de la relance de la coopération entre les deux États sur des sujets bien actuels comme ceux de la sécurité au Sahel, du gaz, des visas et de la politique migratoire.

Le bilan tiré des dernières décennies amène toutefois à la prudence. Les relations franco-algériennes ont toujours été complexes, passionnelles à l’instar d’une histoire dont toutes les pages n’ont pas toutes été entrouvertes. Je trouve regrettable qu’EM n’a pas cru bon de faire ce geste symbolique consistant à aller a Guelma et à Setif non pas pour s’excuser mais pour se recueillir sur les lieux de massacres impardonnables.

L’actualite, c’est aussi l’expulsion de l’iman Inquioussen confirmée par le Conseil d’état. La justice a tranché, dont acte.les propos comme les agissements d’inquioussen étaient intolérables et inadmissibles, mais pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour les sanctionner en se mettant en contradiction avec l’état de droit comme le rappelait fort justement il y a peu la LDH ? Laissons le ministre de l’intérieur s’auto-glorifier, il n’en est pas à ça près pourvu que l’on parle de lui.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s