Les erreurs de Poutine.

Poutine imaginait balayer l’Ukraine en 3 jours, c’est tout le contraire qui s’est produit. L’agresse non seulement a résisté mais le président ukrainien s’est révélé comme un véritable chef de guerre, incarnant une Ukraine tenant tête à une des armées redoutée du moins le pensait-on.

Les images sont cruelles, d’un côté un leader sans complexe, présent sur tous les fronts, de l’autre des images d’un dictateur dignes du film de Chaplin, discourant avec lui même dans les décors suranes du Kremlin.

Poutine aura réussi le tour de force de faire de l’Ukraine une nation, de réanimer l’Otan, et d’amener les puissances européennes à bâtir des stratégies alternatives à leur dépendance au gaz et au pétrole russe.

Soyons lucides, le pire est encore possible, quand pas un jour ne se passe sans que l’on évoque l’utilisation de l’arsenal nucléaire. Il faudra bien pourtant un jour se mettre autour d’une table pour négocier. Les États Unis détiennent la clé de cette négociation mais pas seuls, à côté de la Chine et de l’union européenne. Une négociation pour le moins difficile, revenir aux frontières ukrainiennes d’avant les accords de Minsk paraît dans tous les cas un pari risque. Le général hiver aura sa part dans l’engagement de cette négociation pas plus large qu’un trou de souris.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s