En finir avec l’habitat insalubre ?

S’il est un sujet qui revient périodiquement dans l’actualité, souvent à cause de situations scandaleuses révélées par la presse et malheureusement de drames avec leur lot de victimes, c’est bien celui de l’habitat insalubre.

Encore récemment, le préfet des hauts de France Georges François Leclerc affirmait que la lutte contre l’insalubrité « était la mère des batailles qu’il fallait mener » Et pour cause le département du Nord comptait à lui seul 16%de l’habitat indigne du Nord.

Au grès des constats dressés par les services de l’état eux-mêmes, les bilans effectués par les collectivités locales et les opérateurs de tout poil , les analyses et les débats multiples et variés des experts , on mesure les efforts déployés depuis ces 60 dernières années , mais qui en dépit d’un arsenal juridique et fiscal n’arrive toujours pas à venir à bout de ce mal endémique qu’est l’habitat insalubre.

La boîte à outils existe pourtant bien. Il serait trop fastidieux d’énumérer les lois et leurs décrets d’application, les mises en place des pôles d’animation de lutte contre l’habitat insalubre et indigne, l’arsenal des mesures pénales s’appliquant depuis quelques années contre les marchands de sommeil. Roubaix comme la Mel ont été en pointe comme d’autres collectivités dans un combat de tous les jours pour tirer de cet arsenal le meilleur parti et la perspective d’en finir avec ce scandale récurent qu’est l’habitat insalubre.

Puisqu’il est question de Roubaix, je me dois de rappeler que la ville a été pionnière dans ce domaine en abritant en 1969 un colloque de portée nationale sur l’habitat insalubre prélude à la création de l’ORSUCOM et à la loi Vivien de 1970.

La difficulté de traiter aujourd’hui et demain l’insalubrité est qu’elle se reproduit et s’étend de façon plus diffuse et par voie de conséquence p’us difficile à repérer, à traiter et à sanctionner. Autant de raisons à redoubler d’effort et à mettre fin à cette situation intolérable mettant en danger la sécurité et la santé d’un trop grand nombre de nos concitoyens.

1970,

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s